La pie bavarde …


Pie bavarde

Elle est dite « bavarde » alors que visiblement, sur ce cliché pris derrière la fenêtre, elle est à l’écoute !
Elle guette le lombric sous la terre.
J’avais déjà eu l’occasion de vous la présenter, en janvier 2013, dans un noisetier.
Je ne vous avais pas mis en lien l’oeuvre de Rossini « La pie voleuse ». Je répare cet oubli, ici !
Il existe une grande variété de ce « Corvidae » du genre « Pica ».
J’ai un faible pour son œil rond brillant, l’irisation de ses ailes et son plastron impeccable …

 

Fultrix.

Publicités