Ecrevisse à tous les repas !


Ecrevisse-Signal

Cet été, nous avons découvert l’existence de l’écrevisse Signal.
Elle arrive tout droit des Etats-Unis, plus précisément de Californie et elle se révèle être une catastrophe écologique, rien de moins.

La bestiole bien que mesurant moins de 14 cm est terriblement vorace. « Goinfre » devrait être son vrai nom ! Tout y passe : alevins, larves en tout genre et même ses congénères … Alors les écrevisses locales n’ont aucune chance : trop « sympas », les pinces plus courtes, frugal d’appétit …

Pour expliquer la position « bras en croix », cette technique de défense  permet à l’écrevisse d’éloigner le point bleu présent à la base des pinces pour simuler un œil et leurrer, dans une eau trouble, l’adversaire qui croira à une paire d’yeux pour une « grosse bête ».
Pour la reproduction, le mâle de ce cliché dispose de 2 appendices au bas de l’abdomen, juste avant la queue …

 

Fultrix.

Publicités